Un portrait

André Lemaitre n'était pas l'homme des grandes expéditions. Né à Falaise en 1909, il avait délibérément circonscrit son univers à quelques kilomètres autour. Mais chaque recoin de village réservait son message à l'artiste, pour établir ce dialogue permanent qu'il entretenait avec un lavoir, une mare, une rivière ou un coin de pré.

 

En même temps, André Lemaitre a marqué peu d’intérêt pour le littoral. Il était un peintre de mares, plus qu’un peintre de mer. Ce qui explique la rareté des “marines” dans son œuvre.

 

Ses premières toiles portaient encore la marque du postimpressionnisme : période de jeunesse, tournée vers la gaieté et l'euphorie des couleurs, dans un style qu'il abandonnera complètement à partir des années 36, l'année de transition avec la révélation de Cézanne et la rigueur qu'il imprime dès lors à son art. Sa peinture s'affermit, mais prend aussi, quelques années plus tard, un ton plus austère lorsqu'arrivent la guerre et les années sombres de la reconstruction.

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© Amis André Lemaitre